Jeu de pêche !

Publié le par DEBOOSERE Isabelle

meltydiscovery.fr

meltydiscovery.fr

- Je suis allé à la pêche aujourd’hui !

- Oui ? Et alors ? Que veux-tu que ça me fasse ?

- Tu ne veux pas que je te raconte ?

- Oh, tu sais, moi la pêche.

- Allé ! S’il te plaît ! S’il te plaît !

- Si je te dis non, tu me laisses boire mon verre tranquillement ? Où n’ai-je aucune chance d’échapper à ton histoire ?

- Ça serait dommage ! Ce que j’ai à te raconter est hallucinant !

- Une histoire hallucinante ? Dans le domaine de la pêche ? Je demande à voir.

- Ne te moque pas ! C’est super la pêche !

- Peut-être quand on aime les poissons. Mais moi, je dois t’avouer que ça m’ennuie plus qu’autre chose.

- Un jour, si je t’y emmène, je suis sûr que je te ferais changer d’avis !

- Oui, peut-être, mais j’en doute. Bon, alors c’est quoi ton histoire ? T’as pêché le monstre du Loch Ness ?

- Hein ? Eu non. Ce n’est pas le bon endroit géographiquement parlant.

- Le kraken alors ?

- Hein ? Eu, non plus.

- Bon, ben, je ne vois pas alors.

- Je te raconte alors ?

- Comme si j’avais le choix.

- Comme la plupart des matins, je suis parti à l’aube, avec mon matériel de pêche que j’avais préparé la veille et vérifier le matin, pour aller pêcher. J’avais prévu ce jour-là de pêcher du gros poisson. Je me suis donc mis à mon endroit de pêche favori. Je me suis installé et j’ai attendu. Comme tu le sais, la pêche est une question de patience.

- Oui, je sais. C’est pour ça que je n’aime pas trop cette activité. Je ne suis pas du genre patient. Bref, tu attendais que ça morde, je suppose ?

- Oui, en effet. Mais, je profitais aussi de la nature et du calme environnent.

- Si tu le dis !

- Quand, soudain, un gros poisson mort à l’hameçon !

- Non ! Ce n’est pas vrai ! C’est étonnant quand on pêche qu’un poisson ose mordre à l’hameçon ! Ah ! Ah !

- Ne te moque pas de moi ! En plus, c’était un gros !

- Oui, ben, t’a pêché quoi !

- En effet, mais j’ai pêché un espadon ! Il était énorme ! Il avait une telle puissance ! La bête ne se laisser pas faire. Un jeu, celui du plus fort, commencé entre nous deux ! Je résistais tant bien que mal, mais, c’est lui qui était le plus fort. Sans que je ne m’en rende conte, j’étais en train de faire du ski nautique avec lui ! Cela a duré une dizaine de minutes avant que la ligne ne lâche ! Tu te rends compte !

- Tu as fait du ski nautique avec un espadon ?

- Oui !

- Et la sardine à bouchée le port de Marseille ! Ah ! Ah ! Ah !

- Quoi ?

- Non, rien ! Je ne crois pas à ton histoire ! Tu as commencé à boire à quelle heure exactement ?

- Mais, je n’ai pas bu ! Je suis sobre !

- Vraiment ?

- Vraiment ! Regarde, sent mon haleine !

- Effectivement ! Tu as dans ce cas une imagination débordante ! Ou des rêves très réalistes !

- Tu ne me crois pas ?

- Non ! Mais aux moins, tu m’auras bien fait rire avec ton histoire ! Ton jeu avec cet espadon !

- Mais c’est vrai !

- Mais oui, mais oui ! Bon, il faut que je rentre, moi ! Si tu as d’autre histoire farfelue de ce genre, n’hésites surtout pas ! Ah ! Ah !

- Je crois qu’il ne pas cru. Pourtant, j’ai dit la stricte vérité ! Ça vraiment passé ! Bon, tant pis ! Au moins, ça l’aura fait rire. C’est toujours ça.

Publié dans Histoire courte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article