Âme brisée (Chapitre 7)

Publié le par DEBOOSERE Isabelle

Tome 1 : Les cristaux
Note de l'auteur: Attention !! Il y aura dans ce chapitre du sang, du combat, de la violence. Je préfère prévenir pour les âmes sensible!!!
google image

google image

Chapitre 7 : Esprit du temps

google image

google image

 A un jour nouveau, un nouvel esprit. Nous sommes le lendemain matin, Céléna était de nouveau dans la même salle que la veille avec le même cercle sur le sol.

 

Cloud : - Bien, prête pour affronter un nouvel esprit ?

Céléna : - Pas vraiment ! Mais, il faut bien le faire !

Midonna : - Ne t’inquiète pas ! Ça va bien se passer !

Céléna : - C’est… que… ses esprits sont puissant ! En tout cas Ven l’était ! Et moi je n’ai pas le droit à l’erreur !

Alexander : - On t’a entrainé pour ça ! Si on ne te pensait pas prête, on ne le ferait pas.

Céléna : - Oui, sans doute. Quel est le prochain esprit que je vais devoir affronter ?

Alexander : - Se sera l’esprit du temps. Voilà son Seishu ! Le pouvoir de cet esprit et de contrôler le temps sur tout ce qui l’entourent. Il peut remonter le temps, l’accélérer, redescendre le temps, le stopper. Cet esprit s’appelle Tania. Va te placer au centre du cercle.

Céléna : - D’accord.

 

Alexander s’approcha de Céléna et lui tendis le talisman de l’esprit Tania. Il glissa également discrètement un objet dans la poche de celle-ci sans qu’elle ne s’en rende compte. Cependant, cela n’échappa pas à Cloud qui remarqua très clairement l’objet glissé dans la poche de Céléna sans, pour autant, parvenir à savoir de quoi il s’agissait. Alexander sortit du cercle.

 

Alexander : - Répète après moi. Je suis une âme brisée. Je fais appelle à toi à travers se talisman. Répond à mon appel ! Oh toi esprit du temps, Tania !

 

Céléna répéta les mots d’Alexander. Le cercle se mit à briller fortement et forma, comme pour Ven, tout un dôme englobant Céléna. Cloud regarda Céléna disparaître sous se dôme et s’adressa à Alexander.

 

Cloud : - Qu’as-tu glissé dans la poche de Céléna en lui donnant le Seishu ?

Midonna : - Quoi ? Tu as glissé quelque chose dans sa poche ?

Alexander : - Oui.

Midonna : - C’était quoi ? Et Pourquoi ?

Alexander : - C’est un objet magique pour l’aider.

Cloud : - Je ne comprends pas. Elle n’est pas censée faire ses épreuve seul ?

Alexander : - Si, mais Tania est un esprit qui n’aime pas perdre. C’est juste une petite aide.

Midonna : - Et tu ne veux pas nous dire quoi !

 

Alexander sortit de la pièce sans dire un mot de plus. Cloud et Midonna, eux, attendirent inquiet le retour de leur amie.

Céléna se retrouva enfermé dans le dôme. Elle avait l’impression d’être dans un bâtiment. En effet, celle-ci était entouré de murs semblables aux murs des châteaux. Elle regarda autour d’elle afin de savoir où se trouvait l’esprit du temps. Soudain, elle vit apparaître, auprès d’elle, une vive lumière. Céléna entendit un rire d’enfant.

 

Tania apparaissant soudainement : - Bonjour ! Ah ! Ah ! Ah !

Céléna : - Aaaaaaaaah !

Tania : - Tu as eu peur ! Ah ! Ah ! Ah !

Céléna : - Je ne m’attendais pas à ce genre d’apparition !

Tania : - Ah ! Ah ! Ah !

Céléna : - Êtes-vous Tania, l’esprit du temps ?

Tania : - Oui, c’est bien moi !

 

Tania avait l’apparence d’une enfant de l’âge de six ans environ. Elle avait des cheveux long attaché en couette de couleur blanche. Les élastiques attachant ses cheveux ressemblés à des montres. Elle avait les joues rose sur une peau très pale, les yeux verts, la bouche rouge sang. Elle était plutôt petite en taille. Elle avait le tronc qui ressemblait à un sablier ou l’on avait l’impression que le sable s’écoulé. Elle était assise sur une horloge comtoise. Elle tenait à la main un bâton dont le bout de celui-ci était semblable au cadran solaire. Tania n’arrêtait pas de rire et elle avait le regard malicieux.

 

Tania : - C’est donc toi qui va jouer avec le temps ?

Céléna : - Jouer ?

Tania : - Tu es bien l’âme brisée venu passer mon épreuve afin que je lui obéisse ?

Céléna : - Oui, c’est bien moi. Mais je ne considère pas ses épreuves comme un jeu !

Tania : - Tu n’es pas drôle ! Moi j’aime ça jouer avec le temps ! Ah ! Ah ! Ah !

Céléna : - Que dois-je faire exactement ?

Tania : - Eh bien, es-tu donc si pressé que ça ? Manquerais-tu de temps ? Ah ! Ah ! Ah !

Céléna : - Pourquoi ? Vous voulez que l’on discute ? Moi, ça ne me dérange pas !

Tania : - Je préfèrerais que tu me tutoies âme brisée.

Céléna : - D’accord. Je m’appelle Céléna, en fait.

Tania : - Oui, peut-être, je m’en fiche ! En fait, c’est chiant de parler ! Faisons l’épreuve maintenant ! Tu vas devoir refaire la chronologie d’une histoire. Ce n’est pas compliqué, c’est numéroté. Non, ce qui sera plutôt compliqué, se sera de les attraper. Cette histoire sera en cinq partie. Laisse-moi te la raconter. Les morceaux apparaîtront sous forme de sphère volante. Voilà ce que ça raconte. En un : Je suis partie ce matin me balader sous un soleil radieux m’amusant de temps en temps à stopper le temps. En deux : Un vent se mit à souffler, à me décoiffer et m’emporta dans un autre lieu. En trois : Je suis apparu devant un démon qui a prétendu vouloir devenir mon maître. En quatre : J’ai donné un défi de taille à se démon pour qu’il est le droit de m’obtenir. Et en cinq : Le temps a été trop rapide pour lui et il est devenu un tas de poussière. Voilà l’histoire et sa chronologie ! Alors, es-tu prête à attraper ses sphères dans l’ordre ? Bien sûr, j’utiliserais ma magie de temps sur toi et la pièce qui t’entoure !

Céléna : - Oui, je suis prête !

Tania : - Ah oui, j’allais oublier. Tu ne peux évidemment pas utiliser les esprits que tu as en ta possession ! Tu es seul face à l’épreuve !

 

Céléna fit oui de la tête montrant à Tania qu’elle avait bien compris les consignes. Alors l’esprit claqua des doigts et la pièce où était Céléna changea du tout au tout. Elle se retrouva dans une petite pièce meublée qui ressemblé à une cuisine. Céléna en conclu qu’elle était dans une sorte de maison. Céléna vit une sphère, noté comme étant la n°1, passer à toute vitesse dans l’entrebâillement d’une porte. Elle se dirigea rapidement vers celui-ci. Mais soudain, Céléna se mit à rétrécir de plus en plus. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Elle entendit le rire de Tania tinter autour d’elle. Elle réussit à atteindre un couloir tout en rétrécissant de plus en plus. Soudain, elle se déséquilibra et tomba sur les fesses. Elle remarqua un miroir et y rampa afin de voir ce qui se passé. Elle se vit dans celui-ci sous la forme d’un bébé de sept mois. Elle comprit, alors, que Tania l’avait rajeuni avec son pouvoir. Elle sut que l’épreuve ne serais pas aussi simple.

Elle se mit à ramper dans les différentes pièces afin de trouver ses sphères. Elle recherchait celle numéroté n°1. Alors qu’elle rentrait dans une pièce, Celle-ci lui fonça dessus. Elle réussit à se redresser au bon moment et l’attrapa. Elle entendit Tania raller de cet exploit. Céléna se mit à pourchasser la sphère n°2. Elle pouvait de nouveau marcher. En passant de nouveau devant le miroir, elle remarqua qu’elle avait l’apparence d’une petite fille de quatre ans. Elle se mit à courir pour attraper cette sphère. Mais Tania décida de ne pas faire agir le temps uniquement sur Céléna. Alors que Céléna allait attraper la sphère, un mur apparut soudainement devant elle. Elle n’eut pas le temps de s’arrêter et se prit le mur à pleine vitesse. Cela l’assomma quelque instant. Elle vit la sphère s’approcher d’elle comme si celle-ci la nargué. Céléna fit semblant d’être toujours dans les pommes. Quand la sphère fut assez près, elle bondit dessus et l’attrapa. Tania n’était pas contente. Céléna avait maintenant retrouvé son apparence normale. Elle trouva la sphère n°3 dans une pièce vide. Elle entra dans celle-ci, mais elle sentit quelque chose tomber près d’elle. Elle recula rapidement croyant que c’était le plafond qui lui tombé dessus. En levant la tête, elle s’aperçut que c’était en fait des couteaux recouvrant le plafond flottant en l’aire comme stopper dans le temps. Elle savait qu’en franchissant la porte, ça lui tomberait dessus. La sphère, elle, ne bougeais pas. Céléna décida de passer en faisant apparaître un bouclier avec sa magie afin de se protéger. En entrant dans la pièce, les couteaux lui tombèrent dessus. Elle eut la mauvaise surprise de voir que les couteaux traversés sont bouclier, ou du moins un sur deux. Céléna sentit les lames de ceux-ci la blesser. Elle ressortit de la pièce ensanglantée. La sphère était toujours à l’intérieur. Elle remarqua sur un mur, près d’elle, un bouclier en fer, richement sculpté, qui faisait office de décoration. Elle s’en empara et retourna dans la pièce. Elle se protégea tant bien que mal des couteaux avec celui-ci. Elle se dirigea rapidement vers la sphère. Mais Tania fit en sorte de dégrader de plus en plus son bouclier afin que Céléna ne soit plus protégé. Céléna réussit à s’emparer de la sphère. Mais elle sortit rapidement pour ne pas se faire tuer par les couteaux. Alors qu’elle était presque sortie, son bouclier tomba en miette. Un couteau transperça le bras gauche de Céléna. Elle hurla de douleur en sortant de la pièce. Tania furieuse de cette nouvelle réussite vieillit Céléna jusqu’à ce que celle-ci est l’apparence d’une femme de soixante ans.

 

Tania : - On change les règles ! Maintenant, chaque minute qui passe, tu vieillis d’un an ! Arriveras-tu à trouver les deux derniers avants que tu ne tombes en poussière ! Ah ! Ah ! Ah ! J’en doute fortement !

Céléna : - Il ne faut pas que je perde de temps !

 

Céléna se dépêcha pour trouver la sphère n°4. Elle mit tout de même plus de dix minutes pour la trouver. En effet, Tania s’amusait à lui faire apparaître des murs devant elle, à lui faire tomber le plafond sur la tête ou encore à faire s’écouler le sol. Céléna avait perdu beaucoup de ses réflexes et avait des rhumatismes un peu partout sur son corps. Quand elle trouva la sphère qui l’intéressait, elle s’aperçut que celui-ci était bloqué dans un casse-tête. C’était une boite de verre dans lequel se trouvait la sphère. Celle-ci était scellé par des bout de bois relier avec plusieurs cordelettes. Céléna pensa d’abord casser la boite de verre pour récupérer la sphère, mais évidemment celle-ci semblé incassable. Elle s’attela alors à défaire ce casse-tête. Elle mit plus de dix minutes avant de réussir à cause du manque de précision quel avait avec ses mains. En effet, ceux-ci tremblaient beaucoup sans parler des douleurs. Céléna avait récupéré la sphère. Elle avait maintenant l’apparence d’une femme de plus de quatre-vingts ans. Il fallait maintenant attraper la dernière. Celle-ci allé dans tous les sens de façon beaucoup trop rapide pour Céléna. Elle n’arrivait pas à l’atteindre alors que le temps défilé à toute vitesse. Elle observa le trajet de celle-ci. Si à première vue, la sphère allait dans tous les sens, en réalité, celle-ci suivait un chemin très précis. Céléna se cacha derrière une porte et elle claqua celle-ci violemment au moment où la sphère passée. Même si à cause du pouvoir de Tania la sphère réussit à passer, celle-ci fut fortement ralentit. Céléna alla aussi vite que possible sur celle-ci. Elle avait, à ce moment-là, l’apparence d’une femme de plus de quatre-vingt-dix ans. Céléna était à moins d’un mettre de celle-ci, mais Tania si refusa.

Tania arrêtant le temps : - Non ! Il n’en est pas question ! Tu croyais vraiment que j’allais te laisser gagner ! J’ai arrêté le temps ! Plus rien ne bouge ! Mais, toi, en revanche, tu continus de vieillir ! Tu vas mourir et tu ne deviendras jamais ma maîtresse ! Je ne veux plus me laisser faire !

 

Céléna n’arrivait pas à bouger d’un pouce. Elle se dit que tout était perdu. Mais elle voulait réussir. Elle voulait absolument bouger. Elle essayait encore et encore. Quand elle vit une forte lumière sortir de sa poche. Elle réussit lentement, mais surement à bouger. Tania avait beau user de tout son pouvoir, rien ne marché. Céléna réussit à attraper la dernière sphère. Elle avait réussi l’épreuve.

 

Tania : - Non ! C’est impossible ! Comment as-tu fait ? Je ne pouvais pas perdre !

Céléna : - Tu as triché en me stoppant !

Tania : - Rien dans les règles ne m’interdisait de te stopper dans le temps ! Sort ce que tu as dans ta poche que je sache ce qui m’a fait perdre !

 

Céléna vida ses poches est sorti une très jolie pierre de couleur jaune, tel le soleil. Tania se figea en voyant ça.

 

Tania : - Ou as-tu eu cette pierre ?

Céléna : - Je ne sais pas ! C’est la première fois que je la vois ! Je ne savais même pas que j’avais ça dans ma poche !

Tania : - Hum, je te crois. Tes yeux reflètent la surprise ! Un de tes amis a dû la glisser dans ta poche.

Céléna : - C’est quoi exactement comme pierre.

Tania : - C’est une pierre du temps, une denbora. Elle empêche son porteur d’être stopper dans le temps. En d’autres termes, celui-ci peut toujours bouger même si le temps est stoppé !

Céléna : - Je comprends.

Tania : - Félicitation ! Tu es ma maîtresse ! Bien que tu ais eu une aide extérieure. Je me soumets car j’ai perdu !

 

Tania soupira et claqua dans ses doigts. Le dôme disparut et Tania et Céléna se retrouvèrent en face de Midonna, Cloud et Alexander.

 

Tania : - Céléna est ma maîtresse à présent. Mais avant que je ne parte, puis-je savoir lequel d’entre vous a glissé une denbora dans la poche de Céléna ?

Cloud : - Oh, c’est une pierre de temps que tu as glissé dans la poche de Céléna, Alexander.

Alexander : - En effet. Je vois que celle-ci a été utile !

Tania : - Sans vous, elle ne serait pas ma maitresse !

Alexander souriant : - Rien n’interdit ça !

Tania en colère disparut dans un rayon de lumière éblouissant précisant à Céléna de prononcer son nom en tenant son Seishu pour l’appeler.

 

Midonna : - Eh ben, elle a l’aire d’avoir du caractère ! Tu es blessé de partout ma pauvre ! On va soigner ça !

Cloud : - Je vais te préparer ton bain !

Céléna : - Merci ! Eu, Alexander !

Alexander : - Oui ?

Céléna tendant la pierre du temps à Alexander : - Je te rends ceux-ci. Ça m’a beaucoup aidé contre Tania sur la fin. Merci.

Alexander : - Les esprits ne se laisse pas amadouer aussi facilement. Parfois, il faut une petite aide ! Content que ça t’ait aidé !

 

Alexander sortit de la pièce tandis que Céléna se soigna ses blessures les plus profonde avant d’aller se plonger dans un bain réparateur préparé par Cloud.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Tu as bien raison, bon travail jusque là, j'ai bien aimé les coupures fetes avec les esprits et les différences présentes sur les deux derniers, bonne continuation !
Répondre
R
Sympa !
J'ai pris mon temps pour lire, mais je suis à jour :D à quand la suite ? ^^
Répondre
D
Merci ! Je sais pas encore pour la suite ! Je prends mon temps pour l'écrire !