Etre ou ne pas être à la mode. Tel est la question (ou pas)

Publié le par DEBOOSERE Isabelle

Prettypoun - Centerblog

Prettypoun - Centerblog

Je me promenais tranquillement dans la rue, la tête ailleurs. Quand soudain, une idiote me prend à partie. Vous savez le genre de personne qui suivent de façon scrupuleuse la mode. Laissez-moi vous raconter ma discussion avec elle. En fait, je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Irina.

- Mon dieu, c’est quoi cette tenue ! C’est n’importe quoi ! Me crie l’idiote.

- Tu as un problème avec mes habits ! Lui répondais-je très froidement.

- Ma pauvre chérie, ce n’est pas du tout à la mode ce que tu portes. Tu es ridicule ! Me dit-elle en se moquant et en insistant bien sur le mot ridicule.

- Qu’est-ce que ça peut te faire ?! C’est mon problème ! Et ne m’appelle pas chérie ! On n’a pas élevé les moutons ensemble à ce que je sache ! Rétorquais-je agacé.

- C’est bon, ne t’énerve pas ! Si ça t’amuse de ressembler à un clown !

- En quoi je ressemble à un clown ?

- Voyons, il n’y a rien dans ta tenue qui est à la mode ! Les couleurs, ce n’est juste pas possible ! Il n’y a rien qui va ensemble ! Rigola-t-elle.

- Donc comme je ne suis pas à la mode et que je porte des tenues aux couleurs peu conventionnelle, je ressemble à un clown ? Répondais-je en essayant de garder mon calme, mais tout en imaginant, quand même, des façons différentes de tuer cette fille.

- Tout à fait !

- Tu es ridicule !

- Pardon !? Répondit-elle énervé.

- Oui, tu es ridicule. Tu n’as pas de personnalité si tu ne fais que suivre la mode aveuglément !

- Toi, tu n’as rien compris à la vie ! Tes habits te rendent juste ridicule et ne te donnent en rien de la personnalité ! Me répondit-elle sûre d’elle.

- Vraiment ? Alors pourquoi m’as-tu interpellé ? Répondais-je amusé.

- Parce que tu es habillé comme un sac !

- Non, tu fais erreur. Je suis habillé différemment de toi. Je suis habillé de la façon que je veux, que j’aime. Pardonne-moi de refuser de porter un uniforme !

- Je ne porte pas un uniforme, idiote, je suis, moi, à la mode ! Me hurla-t-elle avec colère.

- Vraiment ? Mais réfléchit un peu, si tout le monde se met à la mode, ça revient au même que de porter un uniforme ! Moi, au moins, je me démarque des autres en m’habillant de cette façon ! La preuve, tu m’as interpellé dans la rue à cause ou grâce à ce que je porte.

- Alors, il faut s’habiller comme un sac pour se démarquer ! Tu es ridicule ma pauvre fille ! Rigola-t-elle.

- Je ne suis pas ridicule. Je ne suis juste pas une victime de la consommation dans cette société. Je ne suis pas un pantin qui me laisse berner par la mode.

- Ta vie doit être bien triste ma pauvre !

- Non, bien au contraire ! Moi, au moins, je ne me ruine pas pour suivre la mode. La seule chose que je suis, ce sont mes envies. Je ne vois pas où est le problème tant que je ne me balade pas nue dans la rue !

- Fait ce que tu veux la mal sapé ! Tu n’es qu’une idiote et une imbécile qui finira seul dans la vie ! Dit-elle avec colère.

- J’ai beaucoup d’amis ! Je ne fais pas plus attention que ça à mon apparence, car pour moi, le plus important, c’est ce que sont les gens dans leur cœur ! Ceux qui ne jugent que par les apparences ne m’intéressent pas ! Répondais-je en m’éloignant de cette idiote avec qui je savais qu’il était vain de parler de ce genre de chose me permettant de mettre fin à cette discussion inutile à mes yeux.

En m’éloignant, je l’entendis clairement de crier des insultes. Mais je m’en moqué royalement. J’ai tout de même le droit de m’habiller comme je veux. Je ne vais pas me faire dicter la loi par une imbécile ! Je m’habille comme j’aime et non pas comme la mode l’exige ! C’est ma personnalité, c’est moi !

Publié dans Histoire courte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article